Hier c’était l’AG de la Fédération des Industries Nautiques à Paris. Le marché français se porte au mieux. Cependant 2 points ont été mis en avant : la décarbonation de nos activités et la problématique du recrutement qui sont des sujets pris en compte par la FIN et les entreprises. Le salon de 2023 n’aura pas lieu, il fera place en 2024 à une nouvelle mouture. Le sujet du diagnostique prévente (notamment pour les petites unités) est toujours d’actualité, affaire à suivre …